Le cœur, notre premier cerveau

le coeur l'autre cerveau

Le cœur est notre premier cerveau, le siège de notre intelligence intuitive.

Quand on évoque l’intelligence, l’association avec notre cerveau est immédiate. Le cerveau est lié à notre capacité à raisonner ainsi qu’à nos émotions.

On sait que toutes les activités que nous entreprenons font intervenir le cerveau. Lorsque nous réalisons des tâches demandant une conduite intelligente, la partie qui entre principalement en action est “le cortex cérébral latéral dans l’un ou les deux hémisphères” de cet organe. Ce sont les conclusions d’une équipe de chercheurs des universités de Cambridge (Grande-Bretagne) et de Düsseldorf (Allemagne) dans les années 2000. Ces chercheurs ont bien identifié qu’il y avait une région du cerveau utilisée généralement pour effectuer une tâche faisant intervenir l’intelligence. Notre cerveau est donc acteur dans le processus de l’intelligence.

Mais quel est donc le lien avec le cœur ? Pourquoi parle-t-on d’intelligence du cœur ?

On nous a appris que le cœur était une pompe dont le rôle est d’envoyer le sang dans notre corps. Mais cette activité est la moins intéressante puisqu’en plus de cela, notre cœur a d’autres fonctions beaucoup plus essentielles.

En premier lieu, le cœur produit des hormones qui sont diffusées dans notre corps à travers les ondes de pression dans le sang. Ces informations électro-magnétiques sont des basses fréquences qui circulent entre le cœur, le cerveau et d’autres organes du corps. Ces très basses fréquences sont à 0,1 hertz, qui est la fréquence optimale qui harmonise le cœur et le cerveau ensemble.

En 1991, des scientifiques ont découvert 40000 cellules spécialisées dans le cœur humain. Ce sont des neurones sensoriels identiques aux neurones du cerveau mais leur particularité est qu’ils sont cependant dans le cœur ! Ces neurones sont concentrés de telle façon qu’ils forment un véritable réseau neuronal autonome. C’est ce qui a fait dire aux scientifiques que nous avons un « petit cerveau » dans le cœur. Mais son rôle et son impact ne sont en aucun cas à minimiser.

En effet, ces scientifiques ont mis en évidence que ces neurones sensoriels pensent indépendamment de ceux de notre cerveau. Ils sont capables de ressentir et de se souvenir sans son intervention. Cela signifie que toutes les expériences que nous vivons, les agréables comme les moins agréables, sont enregistrées aux deux endroits : dans notre cerveau et dans notre cœur. Elles sont enregistrées dans “l’esprit du cerveau” et dans “l’esprit du cœur” !

D’un point de vue purement structurel, notre cœur et notre cerveau sont connectés ensemble par le nerf vague, qui passe par la colonne vertébrale. Il a également été établi que la plupart des informations sont envoyées du cœur vers le cerveau et non l’inverse !

Quelle différence y a-t-il entre l’intelligence de notre cerveau et celle de notre cœur ?

Nous savons à présent que le cerveau dans notre cœur pense véritablement puisqu’il est composé de neurones. Il pense indépendamment du cerveau qui est dans notre tête. Il sent, ressent, mémorise et résout des problèmes d’une façon autre que ce dernier.

Le cerveau de la tête est composé d’un cerveau droit et d’un cerveau gauche : il est polarisé. Il est basé sur le vrai et le faux, le bien et le mal, le succès et l’échec. Il est fondé sur l’ego et tous nos problèmes d’estime de soi.

Notre cœur ne fonctionne pas ainsi car ce n’est pas un organe polarisé. Quand nous apprenons à accéder à l’information par le cœur plutôt que par la polarité et l’ego de notre cerveau, cela nous aide à devenir objectif. Quand il s’agit de résoudre nos problèmes, d’écouter ou de réagir à la critique, de partager de nouvelles idées ou d’avoir des conversations difficiles, et qu’on le fait à travers l’objectivité du cœur plutôt que la polarité du cerveau, cela nous donne du pouvoir et de meilleurs résultats au service de notre succès.

En définitive, notre cœur est à considérer comme le siège de qui nous sommes. Lorsque nous l’écoutons, nous mettons en action notre intelligence intuitive. Elle est la voie royale vers le succès !

Sans que nous le sachions ni en ayons réellement conscience, notre cœur a un rôle essentiel en tant “qu’autre cerveau” autonome et principal. Ce rôle nous offre l’opportunité de regarder qui nous sommes avec un éclairage différent. Comprendre les interactions insoupçonnées du cœur nous ouvre des perspectives incroyables où l’intellect ne prédomine plus ! Saurez-vous écouter votre cœur et servir votre réussite ?

 

Source données scientifiques : Heartmath Institute

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thème : Overlay par Kaira. Marie Delaruelle
Nantes - Paris - Barcelone